Léo BARON

Léo BARON

Professeur d'harmonica chromatique

Né à Dijon je commence l’harmonica à 17 ans. D’abord autodidacte et tourné vers le diatonique, je me tourne rapidement vers l’harmonica chromatique, moins connu que son petit cousin diatonique, mais dont la sonorité et les possibilités de jeu me convainquent de suite. Je décide alors d’apprendre des rudiments d’improvisation et suis les cours d’improvisation jazz à l’Ecole de musique municipale d’Orgeux, dispensés par le reconnu et regretté Patrice Patricot. Je rentre ensuite au Conservatoire de Bourgogne (département jazz) durant deux ans, avant de m’envoler pour lyon et  d’intégrer l’Ecole nationale de musique de Villeurbanne, en jazz, toujours à l’harmonica chromatique. J’y reste durant trois années durant lesquelles je travaille le répertoire jazz et l’improvisation auprès de professeurs reconnus.
J’ai joué dans des groupes aux influences diverses (blues, chanson françaises “jazzy”, musiques du monde) avant de me tourner depuis quelques temps vers des musiques actuelles improvisées et progressives mêlant rock progressif/jazz/trip-hop. Je travaille également depuis peu un répertoire de musiques du monde.
Au niveau de ma méthodologie d’apprentissage, je privilégie le rapport du musicien avec son instrument afin qu’il développe peu à peu son propre lien avec celui-ci et sa propre musicalité. Pour cela, j’essaie de développer une bonne connaissance de l’instrument, par la maitrise et la connaissance technique de ce dernier, de ses spécificités de jeu, de ses atouts et possibilités. Je le lie si besoin dans le même temps à des bases d’harmonie et de compréhension musicale, puis encourage l’élève à aborder avec lui des morceaux ou styles de musique qu’il apprécie en développant une approche méthodique et progressive dans l’apprentissage d’un morceau pour favoriser le développement de ses affinités musicales. Ma pédagogie est à l’écoute des attentes de l’élève, progressive, et vise à bâtir un socle technique solide mais toujours lié aux envies et besoins qui sont les siens.